Le Fil Rouge accueille Lezarts de la Bievre

★ Portes Ouvertes 2018 : 18 ans, déjà ! ★ Le week-end du 9 & 10 juin, 80 artistes vous ouvrent les portes de leurs ateliers - Paris Ve et XIIIe. Toutes les pratiques sont mises à l’honneur, de la peinture à l’installation en passant par la sculpture, la photographie ou la gravure, sans oublier le Street art qui nous guidera d’atelier en atelier.

Au Fil Rouge nous aurons le plaisir d'accueillir :

Claude Hartmann

Claude vit et travaille à Paris et en Haute Bretagne.

Durant plus d'une vingtaine d'années, Architecte, il est en charge de projets emblématiques souvent complexes, culturels liés aux arts sonores ou visuels, tels la Fondation Louis Vuitton à Paris ou la Cité Musicale de l'Ile Seguin.

Hasard ou prédestination, il semble voué à faire émerger des bâtiments-œuvres où se joue la théâtralité des passions humaines, dans une audace picturale ou le lyrisme d'une voix... La musique, la vibration du son, l'animent quand il en parle, les joue ou écrit sur la thématique Architecture et Musique.

Dès les années 2000, Claude accompagne sa pratique de l'architecture d'une démarche de plasticien qui lui offre une liberté totale, fondamentale, tactile, sensuelle dans la mise en scène de son propre espace. L’art, comme l'architecture, consiste à rendre visibles les forces…

Naîtront d'abord, du chaos de ses granges-ateliers de Bretagne, des pièces de mobilier et des sculptures ou structures souvent de bois. Figuratives, abstraites, elles sont souvent sous-tendues par le souvenir, celui d'un arbre aimé, merisier ou cèdre voisin, qui vécut à côté, avec. Du bois soutenu par du métal, ou quelques tiges métalliques rouillées qui dansent.

Puis, la peinture. A l'huile. Il réinvente les choses toutes simples, toutes proches et quotidiennes, natures mortes ou vivantes, un intérieur peint sans ostentation dans une presqu'innocence, un abandon. Un angle de table et un citron, la figure d'une femme aimée. Ou encore, plus récemment les paysages vastes, les ciels qui se présentent à lui au cours de ses mouvements, trajets sinueux, routes désertes.

Dans ses objets, son mobilier, on retrouve cet esprit de simplicité qui emmène ailleurs, ouvre un chemin poétique, comme ses petites tables à plateau-microsillon 90 tours aux titres étranges.

Les œuvres de Claude Hartmann, quelle qu'en soit leur forme, sont des présences émanant de lui mais avec leur vie propre, pro-position d'une inter-action avec l'autre.

Il envisage le spectateur comme « actif », prenant part. Tous ces regards intégrant l'œuvre elle-même, lui donnant vie.

pour plus d information voir le site de l'artiste : http://claudehartmann1.wixsite.com/clhartmann

Suzanne Bazin

D’origine lyonnaise, Suzanne Bazin a été portée dès son adolescence vers les multiples voies de la représentation. La colline de la Croix Rousse (théâtre de la révolte des Canuts) a été le terrain de ses jeux d’enfant et la matrice de sa créativité. Les parties de cache-cache infinies dans les traboules l’ont tout naturellement conduite à l’école des Beaux Arts sur le flan de la colline, puis à Paris où elle a longtemps enseigné comme professeur d’arts appliqués. Les soies, fils d’or et brocards rejetés par les tisserands habillaient ses poupées et ont nourri son amour du théâtre. Elle n’a eu qu’à descendre la colline, traverser la Saône pour s’inscrire au Conservatoire d’Art Dramatique et participer à de nombreux spectacles où elle est sollicitée non seulement comme comédienne mais aussi comme créatrice de costumes et maquilleuse.

Aujourd’hui, elle vit à Paris dans la quartier de la Butte aux Cailles où elle retrouve « l’esprit communard » de la Croix Rousse de son enfance. Ce parcours de vie, gonflé par de multiples sources, se concrétise maintenant dans son activité passionnée de peintre et de dessinatrice. Ces années d’écoute, de regard et d’attention permanente aux êtres et aux relations humaines se retrouvent dans ses personnages, qui souvent se tendent dans une interrogation inquiète, prêts à bondir vers un objet qui se dérobe à nos regards. Il y va du secret, du plaisir et de la vie.

Suzanne Bazin a exploré les multiples voies de la représentation, gorgée d'images et de sensations : elle a été actrice, maquilleuse au théâtre, mais aussi, et elle l'est toujours, peintre et dessinatrice.

et Gaïa

La Galerie théâtrale Le Fil Rouge sera ouverte les 9 et 10 juin de 14h à 20h.

RdC - 4 rue Wurtz - 75013 PARIS

01.45.89.99.86

lespetitschantiers@free.fr

Posts à l'affiche
Posts Récents